Routine capillaire d’une vraie frisée! Partie 3

Coucou les filles!

On revient sur le blog avec notre très chère Wizzz (si vous avez loupé l’épisode 1, c’est ici). Je ne m’en lasse pas, et aujourd’hui, c’est la routine capillaire qui est à l’honneur!

 

Les produits bio et naturels , pourquoi ? Quand ? Quel changement ?

Alors… Pourquoi ? Une prise de conscience écolo en phase avec mes préoccupations globales sur mon alimentation et mon mode de vie. Envie de consommer un peu plus responsable , de ne pas se faire avoir. Envie de plus de simplicité et de plus d’acceptation personnelle… Bref blablabla… D’une façon plus terre à terre, je ne reste jamais sans rien sur les cheveux afin de pouvoir les mettre en forme et les hydrater. Du coup j’ai facilement une accumulation de produits sur la tête qui me plombent les cheveux et surtout me donnent des démangeaisons. Avec des produits purement synthétiques c’est une spirale : accumulation/cheveux ternes/crane qui gratte/shampoings décapants pour enlever les tout/irritations/reproduits pour contrer la sécheresse/pellicules/shampoing irritants… etc

J’ai conscience que tout part dans l’eau usée aussi et je ne suis pas persuadée qu’un shampoing plein de trucs en plus soit très utile niveau « soin » alors qu’il reste que quelques minutes sur mon crane. Mais tout ce qu’il contient va finir dans la flotte.

La lecture de blogs comme les cheveux de Mini mais surtout Nelly Cosmétique ( ma bible j’en reparlerais) m’ont fait prendre conscience de plein de choses mais surtout m’ont donné envie de me poser des bonnes questions.Sans forcément faire comme tout le monde mais faire en fonction de mes cheveux au lieu de forcer mes cheveux à ressembler à ce que j’idéalise…

En gros ça fait 2 ans voire 3 ans que je suis passée à un mode de consommation plus naturel pour mes cheveux (et le reste du corps) et j’ai tenté l’année dernière l’expérience du tout bio… J’en suis revenue. Les résultats étaient mitigés : mes cheveux ont besoins d’agents occlusifs… et les huiles et beurres n’apportent pas assez d’hydratation. A moins d’en prendre soin matin et soir avec une routine de plus 3 produits c’était impossible. Comme en plus j’ai couplé cette période avec mes expériences de henné et autres colorations mes cheveux se sont asséchés lentement mais sûrement. Mes boucles ne se formaient plus, j’avais les cheveux mousseux et ternes. Les après shampoing bio ne contiennent pas d’agent occlusifs comme des quats, et moi les quats bah…. je les aime bien ! Tout est une question de dosage effectivement mais j’en ai besoin pour avoir des jolies boucles. A quoi ça sert (d’avoir des vêtements si on ne peut rien faire dedans ? Petit Bateau!) d’avoir des cheveux frisés si on les attache tout le temps parce qu’ils sont moches ?

Avec le recul je suis pour un mélange de produits qui me conviennent vraiment et dont le résultat est esthétiquement cool et la mise en œuvre simple et pas trop chronophage !

Je vais faire un point sur ma routine actuelle qui me satisfait avec reportage photo à l’appui!

Je me « lave » les cheveux 1 à 2 fois par semaine si j’en ressens le besoin ( si j’ai transpiré, que j’ai mis trop de produits coiffants, que je me suis salie d’une manière ou d’une autre…) mais je peux rester 2 ou 3 semaines sans mettre du shampoing dans mes cheveux.

J’utilise ne ce moment le shampoing Coslys à la mirabelle de Lorraine : crème blanche riche et parfumée ( très fruité et authentique comme odeur) ça lave bien sans déshydrater ni trop emmêler les tifs. Je fais parfois deux shampoings de suite si j’ai fait un bain d’huile un peu conséquent avant. Bref c’est un shampoing sympa et économique car grosse bouteille. Et labelisé bio.

wizz cheveux bouclés 10

Mais je n’utilise pas systématiquement du shampoing, je préfère laver à l’après shampoing.

Ensuite je passe à l’après shampoing : en ce moment le Desert Essence au raisin qui PUE le raisin chimique. Je préférais l’odeur de celui à la Noix de Coco. Je viens de terminer le Natessance Kid à l’abricot qui était bien cool, je crois que je le rachèterais ! J’applique assez généreusement et je commence à démêler avec ma Tangle Teezer. Meilleur achat de l’année cette brosse ! Même lorsque j’utilisais les AS bio sans quat de Coslys (démêlant coiffant à la Noix de coco) ou Cosmo Naturel ( au Karité et à la verveine- il est cool et économique) qui ne démêlaient pas des masses, la brosse arrivait à passer et à défaire les noeux. Par contre elle n’a pas de manche alors je suis obligée de coupler avec une brosse squelette/picots souples trouvée à Carrefour pour coiffer toute la chevelure et finir le travail. Mais en tant que démêloir la Tangle teezer c’est une perle. A oui pour finir sur les brosses : elles sont en plastique (oui bouuuh caca gniagnia) mais c’est normal : je ne m’en sert que dans la douche alors les matières naturelles s’abîment vite. Le bois et la corne m’arrachent les cheveux et les brosses en poils de sanglier ou autre ne me conviennent pas du tout. De même je n’aime pas du tout les peignes, le démêlage est beaucoup plus long et « violent » en fait.

interview capillaire cheveux frisés

Ensuite je laisse poser le temps de me laver le corps puis je rince.

Je sors de la douche et sans essorer mes cheveux ( qui ne sont pas dégoulinants mais encore bien mouillés ) je mets mon leave-in chouchou : le knot today de Kinky Curly que je couple parfois avec la crème coiffante « super magique » de Phyto Enfant ( elle est cool et naturelle et trouvable en para mais elle s’étale mal) je sépare mes cheveux en sections et je commence à appliquer le deuxième produit de Kinky Curly que j’adore : le curling crustad qui est un gel émollient qui hydrate et fixe les cheveux sans cartonner !

Là, deux techniques : soit j’applique les crèmes coiffantes et je ne touche plus. Soit je vais des vanilles.

wizz cheveux bouclés 12interview capillaire cheveux frisés

interview capillaire cheveux frisésinterview capillaire cheveux frisés

En ce moment je prends le temps de faire des vanilles avec le gel afin d’avoir des cheveux malléables toute la semaine quand je défais les vanilles. Alors certes ça me prend environ 50 mn à tresser et 20 à défaire le lendemain mais le résultat en terme de définition des boucles est sans appel ! De plus je suis tranquille toute la semaine après niveau coiffure ! Et ils entremêlent beaucoup moins !

Pour les défaire j’enduis mes mains d’huile, puis je vais venir rajouter un peu d’huile tous les jours pour mettre en forme. J’humidifie avec mes mains, je rajoute au besoin un peu de leave in et un peu d’huile. J’utilise de l’huile parfumée (Bois d’Orange de Roger & Gallet est top  pour parfumer, mais elle nourri que dalle, du coup je rajoute un peu de jojoba , j’aime bien celle de Caudalie aussi )

interview capillaire cheveux frisés

(Pouah magnifique!! Ca c’est mon commentaire..allez, je sors!)

Quand j’en ai marre de mes cheveux je garde les vanilles plusieurs jours comme ça j’ai encore moins de manipulations, en voyage par exemple c’est top. Sinon je garde les cheveux attachés en queue de cheval, avec un foulard ou sans, je fais des tresses en couronnes, des chignons… (je fais ce que je veux avec mes cheveux lalalalal )

Je fais des bains d’huiles ou des masques occasionnellement sinon mais je n’ai pas trop le temps et ça me gonfle en fait . Je préfère avoir une routine de lavage/coiffage nourrissante et hydratante que de faire des « soins profonds » systématiques. Du coup ce qui me tient lieu de soin profond c’est le henné gloss qui je fais ( ou plutôt vais faire) max 3 ou 4 fois par an :

  • ½ dose de poudre de henné clair ( genre châtain doré ou blond cuivré) mouillé au thé (celui trop infusé qui reste systématiquement dans la théière…)
  • ½ dose d’après shampoing ou du masque tout prêt (généralement je termine les produits qui ne me donnent pas trop satisfaction, mais pas des masques chimiques pour autant!)
  • 1 cuillère à soupe de glycérine végétale
  • 1 cuillère à soupe de miel ou de sirop de sucre
  • des huiles (au pif), généralement de l’huile de ricin, de pépin de raisin, d’olive, sésame… je fais un mélange en fonction de ce que j’ai. C’est souvent des huiles que j’utilise aussi en cuisine.
  • des huiles essentielles de ylang ylang, citron vert, romarin… avant tout pour l’odeur

 

Je tambouille tout cas et je vais poser le tout sur cheveux lavés et rincés à l’eau très chaude. J’applique comme je peux. Je mets un sac plastique sur la tête. Je prie pour que personne ne me voit. Dans le doute je mets un bonnet. Comme j’ai l’air con avec mon bonnet sur la tête je planque le bonnet sous un foulard réservé au henné. Et une fois mon turban fait je laisse poser jusqu’à ce que ça me saoule c’est à dire environ une heure. Voire deux. Faut pas que ça sèche en fait.

Puis je rince comme je peux mais le fait de délayer à l’après shampoing ça aide à faire glisser. Au pire je rajoute du démêlant et je brosse pour essayer d’ôter un maximum de résidus .

Puis soit j’en ai marre et je laisse oxyder sans trop toucher, soit je fais la routine normale ( sans les vanilles faut pas déconner j’en ai assez fait pour la journée!!)

 

Allez, je suis désolée, mais la dernière partie, c’est la prochaine fois! promis suite ET FIN!^^

Si si, vous en avez déjà beaucoup trop appris aujourd’hui sur sa méthode!^^

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 réflexions au sujet de « Routine capillaire d’une vraie frisée! Partie 3 »

  1. Haaaaaa ! C’est moiiiiii!

    Bon j’ai des updates routine/produits depuis !

    Par exemple si vous voulez connaître le gel de lin suppliez moi et je vous donne la recette !
    (c’est trop bien le gel de lin)

    Merci Carole pour cet encart super sur ma vie mes cheveux !

Au plaisir de vous lire!