La recette du Henné neutre

Hello les chevelues!!

Oui, je sais, je n’ai pas posté depuis 2 semaines (comment ça, personne n’a remarqué?!). Et puisque vous vous souciez si peu de ma vie, je vais quand même vous dire que j’étais en vacances (le pourquoi du comment donc) dans un pays où le chauffeur de bus ne vous laisse entrer que si il vous dit une blague (véridique, on me l’a vraiment fait..:), , et où la densité de roux au km2 est la plus forte (bon, à vrai dire, le second pays). Mais ça vous donne une idée assez précise.. au moins, je vais pas pouvoir me la péter avec un bronzage de malade, mes pieds en éventail devant une mer turquoise le tout avec un filtre instagram au top..non non, moi je reviens de vacances avec le bid en vrac à avoir bu trop de guiness, encore plus blanche qu’avant, mais avec le coeur tout chaud (oui, je pense que je suis une poétesse qui s’ignore…).

M’enfin bref, on est pas la pour parler de mes vacances (aussi excellentes fussent-elles!), mais parler HENNE NEUTRE.

Voila, cette lubie du henné neutre m’avait déja pris il y a bien 8 mois. Je m’étais donc renseignée, encore et encore, acheté le paquet dans un magasin bio, re-renseignée, et j’avais finalement laissé le henné prendre la poussière. Je n’étais pas prête.

Prête à quoi, on se le demande, n’empêche que le henné fait peur, c’est un fait. Car en tant que néophyte, on n’y voit que ses dangers : le côté plutôt irréversible de la chose (le henné se dépose sur le cheveu  à vie (la vie du cheveu, pas la vôtre, cela va sans dire, mais desfois, ça va mieux en le disant…:) – bien qu’il existe des méthodes naturelles pour l’enlever, mais on y reviendra bien plus tard), l’incompatibilité avec des colorations chimiques, le coté asséchant du henné (que l’on peut contrer), la réalisation de sa propre mixture, la longueur du procédé, la boue partout, le rinçage délicat, les coiffeurs qui ne lui en font pas une très bonne pub (leur préférant les colorations chimiques, bien moins galères à effectuer, plus rapide, et dégageant plus de marge of course).

Pour le coup, moi c’était vraiment le coté « si demain, j’ai envie de me faire des mèches, c’est mort! » (bien que j’avais dit que je ne voulais plus en faire, mais vous savez, le principe aberrant du « ON SAIT JAMAIS »..:).

Et puis aujourd’hui, je n’avais rien à faire que de me gaver à outrance de Games of Thrones (ce qui en soit m’allait parfaitement). Sauf que, quand j’ai vu et revu la chevelure rousse flamboyante de la fille Stark, je fus convaincue que c’était grâce au henné (de 1, désolé pour ceux qui ne suivent pas, et de 2, je crois que je fus grandement influencée par l’époque médiéval, parce qu’en y réfléchissant, y’a même peu de chance qu’elle soit teinte au henné). Bref, osef! Et j’ai donc testé le henné neutre!

Le henné neutre n’est pas colorant pour un sou, qu’on se le dise! Donc, c’est clairement pas grâce à ce henné que je deviendrai auburn hein! Mais je me suis dit qu’il fallait commencer par la base, savoir comment l’appliquer, voir si ça assèche trop les cheveux, connaitre la galère de la boue partout..:), toutes ces petites festivités quoi.

Alors pourquoi s’infliger toutes ces galères s’il est même pas colorant allez vous me dire (oui, moi aussi, je viens de me reposer la question à l’instant…:). Parce ce que le henné neutre apporte force, brillance et vigueur aux cheveux de façon naturelle. Et que j’avais déjà vu une copine qui avait testé le henné neutre, et ouep, ya pas à dire, ses cheveux étaient bien brillants et semblaient si sains! Et comme ça, une fois que j’aurais pris la confiance dans l’application du henné neutre, son dosage, je passerai au henné colorant.

Oui, en effet, j’y vais step by step ma petite dame…:), mais quand comme moi, on est devenue une peureuse du tif suite à de trop nombreux n’importe nawaks, et bien, on fait plus la maligne maintenant!

henné 1henné 2 henné 3henné 4henné 6henné 7henné 8

Voyez, rien de bien sorcier dans la recette. Juste une indication, ma cuillère ne parait pas, mais elle est en plastique! N’utilisez que du plastique, bois, ou verre si vous voulez pas que votre henné tourne..je dis ca, je dis rien..:).

Maligne comme je suis, une fois que je me suis mise le henné sur la tête, j’avais un milliard de choses à faire à l’éxtérieur de chez moi. Et vas-y qu’il faut que je passe à la poste. J’ai plus de tomates. Oh non, j’ai un colis à récupérer… Vous voyez le genre quoi.. La fille qui passe sa JOURNEE en pyj’..! et se rend compte à 18h que tout va fermer..normal quoi! Du coup, bien ma veine qu’on soit en hiver! 2 sacs plastiques sur la tête, un bonnet, une écharpe, et vous pouvez le laisser poser 10 heures si il le faut! (Pour le coup, le henné neutre ne se pose « que » de 30mn à 2h).

20131202_20162220131202_201707henné 99

Avant hier, un collègue à dit au jeune padawan que je suis dans mon entreprise « je viendrais bien te voir aujourd’hui pour que tu m’expliques ton métier, parce les autres, depuis bien plus longtemps sur le poste, considèrent maintenant que tout coule de source et vu que tu es nouvelles, tu as une approche différente, tu sais cerner les points délicats à transmettre ». Evidemment, j’ai trouvé ça super gentil (m’en fous si il le dit à toutes les nouvelles d’abord…), mais aussi super vrai, et c’est pareil pour le henné, si vous avez des questions, j’ai fait TELLEMENT de recherches (que je ne pourrai décemment pas mettre ici, ça serait du bon plagiat ma bonne dame..:), mais je peux vous répondre, je suis au TAQUET!! (je précise, au taquet sur le henné neutre, le henné naturel! le reste, je passe mon tour, c’est encore abscons pour moi).

PS : Ce que l’histoire ne dit pas, c’est qu’il n’est jamais encore passé me voir le bougre…

Rendez-vous sur Hellocoton !

Au plaisir de vous lire!