Journal de pousse

Bonjour les filles,

Je vous entends déjà « ohhh mais quelle femme déroutante, experte en couture (hum hum..), et elle reprend son ancienne lubie« .

Mais je vous contre direct, je ne reprends mon ancienne lubie temporairement que pour vous servir (on se sent médisante maintenant?) parce que je me suis dit que peut-être 4 mois de famine capillaire vous avait rendu un peu triste? Et que vous mourez d’envie de savoir ce qu’il s’est passé pendant ce désert médiatique?

Et bien pour vous répondre le plus précisément possible : NOT much.

C’est à dire que je continue à utiliser tranquillement le premier shampoing qui me vient sous la main (une fois sur deux c’est du bio, mais je ne suis pas si catégorique en ce moment, tant j’ai juste envie d’écluser tous les restes de shampoing et ne souhaite pas trop jeter tout ça), je fais un shampoing tous les 5 jours en moyenne (ce qui continue de m’épater!).

Et une autre chose qui m’épate (et peut être un peu la raison pour laquelle je ne vais plus sur les blogs cheveux en général et beauté en particulier), c’est le nombre de produits que les blogueuses testent alors que je constate bien que c’est IMPOSSIBLE d’en utiliser autant sauf si tu le passes à ton voisin direct). Mais bon, c’est aussi le côté des blogs de tester au taquer. Donc je n’aime pas trop ce côté consumériste, SURTOUT depuis que je me suis aperçue que plus j’arrête de regarder mes cheveux pousser et moins je leur mets de chose dessus, plus ils me conviennent. (J’ai l’air de râler comme ça, mais ça c’est la nouvelle hyper positive!! moins t’en fait, mieux ils se portent!).

Ce qui veut dire aussi que j’ai arrêté (presque) de me lisser les cheveux. Je me confesse, je ne résiste pas à l’envie de me lisser les deux mèches de devant (à la mode de Victoria Beckam dans les années 90, oui oui…).

cheveux de coté

Du coup, j’ai des bouclettes qui se forment et que j’aime plutôt pas mal. Je fais la technique du lissage froid des Cheveux de Mini (autrement connue comme la technique du collège en mode, « je coiffe mes cheveux jusqu’à ce qu’ils soient secs et ca a intérêt de le lisser » et ça marche plutôt pas mal) (dans le sens où on pas de frisottis MAIS des bouclettes quand même).

cheveux longs

Voila des mois que mon objectif était d’arriver aux seins (ai pas trouvé d’autres repères…), et sachez que j’ai passé ce cap en vacances mais que je ne m’en suis pas rendue compte étant donné que tout le temps en maillot (et seins qui tombent donc sans vous faire un dessin trop explicite…).

journal de pousse cheveux

D’autres pourraient arguer que mes cheveux sont un peu ternes (c’est pas faux, pas de henné depuis des mois), mais c’est parce que je me tâterai PRESQUE à me faire des mèches…affaire à suivre tant le sujet est délicat…(le combat entre le moi naturel et le moi « t’as déjà fait la connerie, même pas en rêve » est en marche).

We’ll see!

Thcuuuus!

Rendez-vous sur Hellocoton !

3 réflexions au sujet de « Journal de pousse »

  1. ahhhhh des nouvelles du front capillaire !
    bien bien bien mais c’est beau tout ça! ça brille et tout et je pense que cette couleur chocolat naturelle te va bien mieux au teint que plus clair (dis la fille qui louche sur les colo caramel depuis quelques mois…)

    • ahh voila!! c’est quand je t’entends vouloir prendre des risques capillaires que je me diss nooooon, ne retombe surtout pas la dedans!! (et après, on va mettre 4 mois à pester pcq nos cheveux ça sera de la paille, m’enfin…)

Au plaisir de vous lire!