Journal de Pousse – Avril 2014

 

Ah bah il était temps que nous revenions à l’essence du blog, que dis-je à sa saveur originel : le cheveu ! Pour ce retour en grande pompe, rien de tel qu’un journal de pousse. 2 mois que je ne m’étais pas penchée sur la question, mais il est vrai que j’avais d’autres chat à fouetter, notamment éviter de me mettre du shampoing dans les yeux, et ce à chaque douche sur mes yeux tout nouveaux, tout neufs ! (Je reviendrai sur ça plus tard…:).

cheveux secs

Cheveux mouillés

cheveux brushés

Alors, sachez que ce mois fut un mois de grande détresse capillaire. De plaintes tout d’abord : « nan mais cette couleur, on voit à peine que ça a changé ! C’est pas assez foncé, snif snif.. » (relou de BASE). Du coup, détour par Aromazone Paris (si vous souhaitez y mettre les pieds, je vous déconseille chaudement d’y aller vers 16h30 et plus tard, c’est complètement insuportable de s’y balader, beaucoup trop de monde, et pour demander conseil aux vendeuses, mission pas facile!) (mais sinon, je vous conseille d’aller à Aromazone, mais je vous préviens, on a assez vite envie de tout acheter, et bien que les produits ne soient pas chers, ça monte quand même vite).

Du coup, mission Aromazone et achat de la poudre de Katam pour foncer ma chevelure en chocolat. Parce que oui, non contente de trouver que ma couleur de Biocoiff ne se voit pas assez, je lui trouve aussi des reflets roux/auburn (oui, oui, que j’avais demandé…^^) peu flatteur sur mon teint..

Puis arrivée chez moi, me suis quand même dit que c’était gonflé de refaire sa couleur après 3 semaines…que fallait que j’essaie un peu plus fort de bien l’aimer. Donc poudre de Katam dans le tiroir. (Et je ne vous parle même pas d’envie de colorations d’oxydation…)

Mais c’était sans compter que mes cheveux n’étaient toujours pas à mon gôut. Rêches, secs, en mauvaise forme. Alors, me suis posée la sainte question : « Mais tu es sûre que tu veux avoir les cheveux longs ? Que ca va faire joli sur toi ? Si c’est pour les avoir attaché tout le temps, coupe les, mais oui couuuupppe les » (la voix du démon qui m’attirait pour que je les coupe…) (salaud…), « mais au pire coupe les et teint les avec les produits du commerce »…

Ai tenu bon malgré son appel ! (Z’êtes fiers de moi?!) (Bon, pas sûre non plus qu’il y ait de quoi être si fier, je vous l’accorde…).

 

Du coup le matin suivant (oui, j’ai été au lit avec toutes ses pensées dans la tête, coiffeur ou pas coiffeur, coupe ou pas, couleur ou pas couleur…peu dire que c’était une mauvaise idée, je n’ose même pas vous parler des cauchemars capillaires du coup..), j’ai fait un bain d’huile et ça me les a RE-VI-GO-RES !

Moi qui m’était laissé convaincre que le « less is more »…bon, bah je crois que j’en ai découvert les limites…

cheveux huile de jojoba et ricin

 

Et vu que je me suis redécouverte une belle chevelure, vous ai fait une photo où je me la pète un peu…(on en parle des 10 photos avant où j’étais dégueulasse ? Je ne crois pas). En tout cas, le fait de les avoir re-beaux pendant quelques jours m’a permis de remiser au placard toutes mes élucubrations capillaires pour un temps.

cheveux détail couleur auburn

Je n’oublie pas qu’il faut que je les coupe tout de même prochainement (on va faire simple avec le créaclip hein..) et que ma couleur va tout de même devoir être refaite prochainement.

 

Enfin tout ça pour vous dire que des mois que je n’ai pas grandement touché à mes cheveux, et voilà, le point de lassitude est arrivé. Je ne dis pas que je ne le surmontrai pas, je constate juste qu’il est présent et que je me surprends quelques fois à réver de décolorer mes cheveux ou autres bêtises à pas à reproduire !

 

Mais voilà, je pense à une frange, à une couleur plus prononcée…

 

Suite au prochain épisode comme on dit… (Si vous avez des détresses capillaires, ça me rassurerait de savoir que je ne suis pas la seule à vouloir TOUT et SON CONTRAIRE en moins d’un mois…)

 

Capillairement vôtre !

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Au plaisir de vous lire!