Henné d’Egypte contre couleur naturelle : quelle idée?!…

Hello les filles!

J’avais pourtant promis ici (à moi, à vous, à notre confiance réciproque…) que je ne ferai plus de conneries avec mes cheveux (faut croire que sans bêtises, la fête est moins folle…), et du coup, lasse que j’étais de ma tête chaque matin égalée, je décida par un beau jour de printemps (ou d’hiver, les saisons sont tellement changeantes, mais bon, ya un mois quoi) de pimper ma chevelure de rêve.

(Et aussi pour une autre raison moins glamour : j’avais envie de vider mes restes de henné, diantre!)

 

Mais il ne me restait que du henné d’Egypte, qu’importe me disais-je dans un élan bravesque.

Et la vidéo qui suit montre la dure vérité…je suis mieux au début qu’à la fin… (ça m’a fait penser aux vidéos pour régime où ils échangent le avant-après..).

Alors évidemment, comme avec le henné, ça dépend de la luminosité, voila ce que ça donne assez souvent :

cheveux au naturel

(on sera gentil de ne pas me faire remarquer que ça a plus pris en haut qu’en bas, merci).

cheveux en bataille

Ou sinon, au stand Klorane (booouhh, je suis invitée, et j’oublie même de vous en parlez, mais voila quoi, vous savez un peu ce que je pense de l’incitation à la consommation sur les cheveux, et qu’ils se portent aussi bien sans 20 produits) (mais pourquoi elle y va la grognasse alors?!) (parce que c’est toujours bon de se faire chouchouter et que je ramène des produits à ma sister qui s’en fout comme de l’an 40 de la surconsommation capillaire^^).

Donc, comme je disais, au stand Klorane, avant… (on sent les cheveux secs n’est-ce pas?^^)

cheveux chignons cheveux chignon de coté chignons cheveux roux

Voila, je me sentais un peu comme Adèle dans son dernier clip. Robe vintage et grosse choucroute (« send my love to you new lover » top by the way 😉

Et ROUUUUUSSE par contre… (on peut pas tout avoir).

Voila voila, je suis dég de ma nouvelle couleur ;), mais chez aromazone (vous voulez parlez d’un cercle vicieux hum?^^), ils n’ont plus de katam pour le moment, je suis coincée!

Ca m’apprendra! (Tu parles, on sait tous qu’elle y est accro à ses conneries capillaires…) (pas faux!)

(la nana quand elle change le nom de son blog pour parler de sa nouvelle lubie couture, elle revient nous gonfler avec ces cheveux, ouf!) (pas faux non plus!)

Des bisous!

Rendez-vous sur Hellocoton !

9 réflexions au sujet de « Henné d’Egypte contre couleur naturelle : quelle idée?!… »

  1. Trop drôle c’est tout à fait ca, quand on passe au bio, l’excès d’achats j’ai des tonnes de produits (shampoing et hennés) acheté y a un an du coup j’ai rien commandé pour mes cheveux depuis pratiquement 6 mois .

    Et quand on retrouve sa couleur en pensant qu’après on sera satisfaite mais en faite on craque parce qu’on a envie de nouveauté et on repart dans les tambouilles jusqu’à ce que l’on recommence à chercher à nouveau sa couleur naturelle …

    • Mais ouuuii c’est exactement ça! On ne s’en sort pas, je me suis promis de ne RIEN acheter d’autre quand j’irai à Aromazone (je n’arrive pas à vider mes shampoings, crèmes et autres bazaars de ma salle de bain) (mais quand je suis dans le magasin, je suis faible…^^)
      (et j’ai quand même des fois des envie de tambouille qui me surprennent..^^)

  2. Hahahaha génial ton article :p ça donne envie d’essayer le henné tiens :p moi qui avait peur de me lancer … là ça m’aide paaas 😀 ceci dit en fonction de l’éclairage c’est sympa à certains endroits hein :p
    Bises!

    • A ce que je vois, tu fais pleins de cosmétiques maison, c’est pas le henné qui va te faire peur! (euh par contre, la couleur s’estompe, mais ne part jamais complètement, alors en effet, fais gaffe^^, ne fais pas comme moi;))

        • Je ne pourrai pas te donner tort la dessus en effet^^ (après, on peut le faire partir avec des masques de lait de coco, m’enfin paye ta galère), dans tous les cas, si tu aimes bien ta couleur naturelle, ne change pas!!! 🙂

Au plaisir de vous lire!